Concours de contrée à Allons

Allons « tu me fends le cœur ! » *

Ce 24 Février au soir, le concours de contrée organisé par l’association les Estubés-Allons a connu un franc succès. Les joueurs sont venus de tous les villages alentours : Allos, Colmars, Angles et Saint André les Alpes.

De 17h30 à 21h30, les 24 équipes (soit 48 participants) ** se sont affrontées pour la plus grande satisfaction de tous les amateurs de cartes.                                                                    ** (à comparer au nombre d’habitants sur la commune en ce mois de Février : 48 personnes !)

Dans une très bonne ambiance, sympathique et animée, les joueurs ce sont « battus » au cours de « mènes » à toutes les couleurs (pique, cœur, carreau, ou trèfle) ; des « je passe  » ou des  » 120 cœur « , des « capot trèfle« , « contré » et  » surcontré » se sont fait entendre …. 

Que de termes incompréhensibles pour les non-initiés aux arcanes de ce jeu mystérieux !

La contrée, dont le nom vient de ses enchères particulières, « contre » et « surcontre », est pratiquée en particulier dans le sud de la France.

Actuellement « jeu national français », comptant quelques millions d’amateurs, la Belote tire son origine du Nouveau Monde.  Il remonterait au début du 20ème siècle lorsque les cafés de Paris étaient fréquentés par de nombreux voyageurs de tous commerces, spécifiquement celui des diamants, avec les hollandais venant des Etats-Unis, qui ont initié les joueurs français à la Belote. Elle connait rapidement une véritable renommée populaire. A l’inverse du bridge, qui au début ne se jouait que parmi les classes les plus aisées, et s’est étendu progressivement parmi les classes populaires ; la belote a suivi le chemin contraire : elle débute en tant que jeu de café pour devenir jeu de famille et de salon.

Ce jeu requiert de l’attention, une mémorisation attentive des cartes et surtout de la réflexion dans les choix des tactiques à adopter, le côté technique n’est donc pas à négliger !

Finalement les heureux vainqueurs de ce concours seront Isabel Leonard et Nicolas Boetti, Fernand Ramos et Bernard Cirer se contentant de la « consolante ».

A bientôt donc, pour la prochaine animation proposée par les irréductibles bénévoles de l’association des Estubés d’Allons !

Jean-Christophe POTTIN

PS : Merci à Myriam et à Christophe pour leur participation photographique, et technique, à cet article.

Note :

* Inoubliable réplique de Raimu dans la partie de carte de « Marius » de Marcel Pagnol.

 

Ce contenu a été publié dans Annonce, Association, Les Estubés-Allons, Non classé. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.